Le rapport RAND, soutenu par Google, recommande d’infiltrer et de subvertir de l’intérieur les « groupes de conspiration en ligne »

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

L’analyse initiale s’est concentrée sur les discussions en ligne relatives aux visites d’extraterrestres, aux origines du COVID-19, au génocide blanc et à l’anti-vaccination.

Détecter les théories du complot sur les médias sociaux


Améliorer l’apprentissage automatique pour détecter et comprendre les théories du complot en ligne

Les théories du complot qui circulent en ligne via les médias sociaux contribuent à détourner le discours public des faits et de l’analyse et peuvent contribuer à causer un préjudice direct au public. Les plateformes de médias sociaux sont confrontées à un défi technique et politique difficile à relever lorsqu’elles tentent d’atténuer les dommages causés par les théories du complot en ligne.

Dans le cadre de l’effort de l’unité Jigsaw de Google pour faire face aux menaces émergentes et incuber de nouvelles technologies pour aider à créer un monde plus sûr, les chercheurs de RAND ont mené un effort de modélisation pour améliorer la technologie d’apprentissage machine (ML) pour détecter le langage de la théorie du complot.

Ils ont développé un modèle hybride utilisant la théorie linguistique et rhétorique pour améliorer les performances. Ils ont également cherché à synthétiser les recherches existantes sur les théories de la conspiration en utilisant les nouvelles connaissances issues de cet effort de modélisation amélioré.

Ce rapport décrit les résultats de cet effort et propose des recommandations pour contrer les effets des théories du complot qui sont diffusées en ligne.

Le document complet ici :

Principales conclusions


– Le modèle ML hybride a amélioré la détection des sujets de conspiration.
– Le modèle ML hybride a considérablement amélioré la capacité des deux modèles à détecter le langage conspirationniste.
– Les modèles hybrides sont susceptibles d’avoir une large application pour détecter tout type de discours nuisible, et pas seulement ceux liés aux théories du complot.
– Certaines théories du complot, bien que nuisibles, invoquent rhétoriquement des biens sociaux légitimes, tels que la santé et la sécurité.
– Certaines théories du complot fonctionnent sur le plan rhétorique en créant des oppositions sociales fondées sur la haine « nous contre eux ».
– Il est peu probable que la contradiction ou la moquerie directe modifie l’adhésion à la théorie du complot.


Recommandations


– S’engager de manière transparente et empathique avec les conspirationnistes.
– Corriger les fausses nouvelles liées aux conspirations.
– Engagez-vous auprès des membres modérés des groupes conspirationnistes.
– Répondre aux peurs et aux menaces existentielles.


Table des matières


Chapitre 1 : Introduction : Détecter et comprendre le langage conspirationniste en ligne

Chapitre 2 : Comprendre les théories du complot

Chapitre 3 : Modélisation des théories du complot : Une approche hybride

Chapitre 4 : Conclusion et recommandations

Annexe A : Données et méthodologie

Annexe B : Position : Analyse de texte et apprentissage automatique

Source : https://www.rand.org/pubs/research_reports/RRA676-1.html

Traduction par : https://www.divulgation.fr/

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire