Vaccinobide : le Chili reconfine sa capitale

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Oh zut. Quand ça veut pas, ça veut pas.

Le vaccinobide est poilant. Enfin, non, toutes nos condoléances à nos amis Chiliens qui sont aux prises avec une belle brochette de covidéments hystériques, déchaînés : leur gouvernement.

Covicas et covimorts, moyenne mobile 7 jours, du 1er juin 2020 au 10 juin 2021. Le classique (source base de données).

Le Chili fut le premier pays d’Amérique latine a faire péter les compteurs de la vaccination. A partir de fin décembre 2020.

Pourquoi ? Euh…. Parce que. Terrible pandémie. Pinochet. Allende. Allez savoir. Ce n’est pas important.

Bref, les mecs à fond.

Ils utilisent massivement le vaccin de Sinovac (Chine), et un peu de Pfizer et d’AstraZeneca. A ce jour, 60 % des Chiliens ont reçu au moins 1 dose (46 % 2 doses).

Et puis une première sortie de route, fin mars.

Dès ce jeudi 25 mars, le pays va strictement confiner les trois quarts de sa population, car il fait face à une nouvelle vague de cas de Covid-19 après les vacances de l’été austral. Pourtant, il est dans le groupe de tête mondial en matière de vaccination. (source Courrier International)

Lire mon article du 12 avril pour mise en contexte de ce souk.

Alors comme aux temps bénis de l’Internationale Socialiste et de l’URSS… si quelque chose échoue, il en faut donc plus.

Davantage d’échecs réussiront à produire un succès, dans une logique que l’on baptisera bien plus tard de… Shadok, selon l’exégèse du Nouveau Testament du Prophète Claude Piéplu, paix à son âme.

Deux mois et demi plus tard, nouvelle sortie de route. Nouveau vaccinobide. Caramba encore raté !

Chile capital locks down despite mass vaccination.

Chile has announced a lockdown in the capital Santiago amid rising Covid cases, despite nearly 60% of the country being fully vaccinated.

More than eight million residents living in and around the capital now must stay at home from Saturday.

(source BBC)

Mais il y a un espoir. On tient les coupables. Ce sont ces enfoirés de… non vaccinés ! Voilà, il fallait le dire.

On Thursday, Chile reported 7,716 new daily cases, with the vast majority of infections being among those who had not been fully vaccinated. Intensive care beds are nearing full capacity, health officials warn.

On peut faire confiance aux médias pour avoir une interprétation aussi élastique que le slip de mère-grand… quant à la signification de l’expression “vaste majorité des infections“…

Autre explication -désormais classique- c’est la faute… des gens. En général. Et oui ces salopards… ont “baissé la garde“. Ca ne mange pas de pain, et il convient de le répéter chaque fois, afin de culpabiliser tonton et tata.

Courage les gars.

Et bravo pour l’avant-première… Car le Chili est dans l’hémisphère sud… Et nous montre très précisément ce qui se passera chez nous… l’automne prochain.

Comment je le sais ? J’écoute le mage Karine Lacombe et ses amis Casimir et le professeur Hanouna qui annoncent très clairement la “quatrième vague” à la rentrée.

Enfilez votre slip de bain, profitez du soleil et de la plage, faites le plein de vitamine D… Cela ne durera pas.

source : https://covidemence.com/

En bonus :

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire