Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Nous sommes de plus en plus à nous demander ces temps-ci comment il est possible qu’un peuple constitué de dizaines de millions d’âme soit aussi docile et ne se batte pas plus pour préserver ses libertés alors que tout repose sur des croyances. Pourquoi plus de gens ne se disent pas plus « Tiens, pourquoi pour un virus qui a raison de 0,05% de la population mondiale, on bafoue toutes mes libertés fondamentales ? Quel but derrière cela ? »

Certains détracteurs diront qu’il faut bien un ordre et des règles, et je leur répond oui ! Mais il y a une différence énorme entre une société organisée et un pouvoir autoritaire, voir totalitaire depuis peu. Nous allons expliquer notre vision de pourquoi beaucoup sont arrivés à accepter de suivre sans se poser trop de questions des règles totalitaires sous couvert de légitimité scientifique.

J’aimerai vous parler de 2 expériences intéressantes pour commencer, qui prouvent à quel point il est plus qu’urgent de retrouver notre lire arbitre:

L’expérience de Milgram

En 1963, un célèbre Psychologue du même nom a mené une expérience sur la soumission à l’autorité quand cela fait mener des actions posant un véritable problème de conscience. Il a mis en scène 3 personnages: 1 enseignant, 1 élève et 1 « représentant officiel » sûr de lui.

L’enseignant doit donner une liste de mots à l’élève (qui est un comédien, comme le faux officiel) attaché sur une fausse chaise électrique. Si l’élève fais une erreur dans la liste de mots, l’officiel demande à l’enseignant d’envoyer une décharge. 45V au début, et cela augmente, jusqu’à 135 et plus. L’élève comédien fait semblant de gémir et crier à chaque choc, mais le résultat dépasse l’entendement: 62,5% des gens préfèrent torturer que désobéir si une autorité soi-disant légitime leur demande

L’expérience de Stanford

En 1971, le scientifique américain Philip Zimbardo demanda à des volontaires de participer à une mise en scène réelle dans une prison, dans laquelle la moitié des participants seraient des faux geôliers et l’autre moitié des faux détenus. Chacun ayant obtenu son rôle tiré au sort. Il du arrêter l’expérience au bout de 6 jours au lieu des 2 semaines prévues, car les faux geôliers se sont mis à se comporter comme des bourreaux envers les faux détenus dont certains sont devenus traumatisés, avec de lourdes répercussions psychologiques.

Cette dernière expérience est controversée car cela n’aurait pas la légitimité scientifique qu’on lui accorde selon certains, mais en dehors de ça trouvez-vous ces comportements étonnants ? Pas moi.

De nos jours quand on constate la façon dont beaucoup d’humains (forces de l’ordre, citoyens classiques…) se comportent avec ceux qui ne suivent pas les règles, je cautionne la crédibilité réelle apportée à ces expériences. Voyons dans la suite comment on peut expliquer le fait que nous en arrivions là.

L’infantilisation des humains

Depuis petits, à l’école et en famille on nous apprends à avoir non pas la foi en nous même, mais en un gouvernement & un système qui subviendrait à chacun de nos besoin tel une nounou. Déresponsabiliser la population est une méthode vieille comme le monde. Inciter chacun à réagir par l’émotionnel et ne pas réfléchir par lui-même est aussi une méthode qui porte ses fruits.

Jouer sur la flemme de l’être humain pour lui proposer une version déjà toute préparée de l’histoire et des évènements, et ce depuis l’enfance installe au fur et à mesure une habitude d’attendre après les sources « officielles » sans chercher à les remettre en question. C’est un état d’hypnose face à l’information.

Pensez-vous qu’il y aurait le même résultat si on apprenait à chaque enfant la prise d’initiative, et en lui inculquant que le seul capitaine à bord de son navire c’est lui-même et qu’il a en lui un potentiel illimité ? Si on lui apprenait le pouvoir de l’inconscient, le pouvoir de son cerveau et tout le champ lexical du libre arbitre, ainsi que savoir quels aliments sont bons pour lui pour préven ir les maladies, la manière dont le système économique fonctionne… la matrice s’effondrerait.

Si chacun découvrait le potentiel illimité qu’il/elle a en lui et la nécessité du libre arbitre, fini l’esclavage par la dette & la manipulation médiatique.

Et qui sait, ce libre arbitre mènerait-il à la découverte puis la libération des technologies que l’on nous cache depuis des décennies ? Exploitant l’énergie libre: gratuite, illimitée et non polluante qui transformeraient nos vies du jour au lendemain. Plus de 5 000 brevets de ces technologies furent bloqués en 2020 pour laisser les lobbys pétroliers, pharmaceutiques & alimentaires poursuivre leurs crimes & la destruction de la planète.

L’état de sidération face à la matrice

Regardez notre société actuellement. Beaucoup d’humains sont en questionnement sur la tournure des évènements et les actions du gouvernement. On peut considérer cela comme un état de sidération, de la même manière qu’un pauvre enfant qui reçoit des attouchements d’un adulte. On lui vend l’adulte depuis l’enfance comme un repère d’autorité fiable et sage, un guide. Son instinct lui crie que c’est immoral mais son début de conditionnement le pousse à raisonner que ce ne doit pas être pour son mal. Il se passe la même chose avec les adultes. Depuis petits on leur apprend que le gouvernement est là pour les « chouchouter » alors il devient difficile d’imaginer que ce pot aux roses est bien une illusion des plus vicieuses en ces temps de tromperie généralisées !

Mais le gouvernement n’est pas votre ami, il est la pour se servir de votre énergie & faire l’intermédiaire auprès des pouvoirs plus occultes qui le tiennent & qui dictent les ordres, comme les banques centrales, les lobbys…ils ont des agendas bien différents pour l’humanité et passent par les gouvernements car ne peuvent pas délibérément s’afficher comme dirigeants. La trilogie Matrix est un documentaire, et ce sont les mots de Keanu Reeves, l’acteur principal.

Le but de la matrice est de vous garder bien emprisonnés dans le 40h pendant 40 ans, pour gagner 40% de votre salaire à la retraite, en ayant ponctionné au maximum votre énergie, votre argent & votre temps pour la nourrir. Voulez-vous cela pour vos enfants ? Ne rien faire, c’est accepter.

Je tiens tout de même à lancer un message d’espoir, de plus en plus d’âmes se réveillent et le processus s’emballe, aux 4 coins du monde des actions se mettent en place et sont de plus en plus importantes. La matrice ne tiendra plus longtemps et un monde plus juste en résultera, j’en suis totalement convaincu. La solution est en chacun de nous !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.