La Spiruline: l’algue miracle que vous devriez prendre tous les matins !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Elle est considérée comme la première forme de vie apparue sur notre planète il y a 3 milliards d’années (cyanobactérie) !

La spiruline est une micro-algue commercialisée comme complément alimentaire en raison de sa richesse en minéraux, protéines & vitamines. Petit tour d’horizon des propriétés étonnantes de ce « super aliment. ».

Parmi environ 1.500 espèces d’algues bleues, 36 espèces sont comestibles. La principale espèce utilisée pour fabriquer des compléments alimentaires est l’Arthrospira platensis, parfois appelée à tort Spirulina platensis.

La spiruline à Madagascar

Elle est utilisée à Madagascar dans les écoles pour renforcer le régime des enfants qui ne mangent pas assez de viande. À Antsirabé, non loin de la capitale malgache, une ferme produit chaque année prés de 300 kg de spiruline.

Selon les experts, une dose quotidienne de un à trois grammes de spiruline pendant quatre à six semaines suffit à guérir un enfant souffrant de malnutrition grave. Les expériences de consommation menées de spiruline ont été menées avec succès et seront poursuivies ; les enfants traités à la spiruline ont repris 3 kg en moyenne.

La spiruline, l’algue des Incas

Considérée depuis des années comme un complément alimentaire naturel, sain et efficace par un grand nombre de personnes convaincues par les résultats obtenus à la suite d’une cure, l’utilisation de la spiruline remonte effectivement à des temps très anciens.

Les Incas en consommaient déjà comme un aliment à part entière. Depuis fort longtemps, les femmes Kanembou au Tchad récoltent la spiruline, la font sécher pour la consommer avec du mil. La ration individuelle contient à peu près 10 g de spiruline.

La spiruline (nommée ainsi en raison de sa forme spiralée), appartient à la famille des cyanobactéries filamenteuses ou microalgues bleu-vert. Cette cyanobactérie existe sur Terre depuis plus de trois milliards d’années et est vraisemblablement le micro-organisme le plus ancien de la planète(1) !

Véritable super aliment, elle pousse naturellement dans des lacs proches de l’équateur, en Inde, au Tchad, et au Mexique où les populations locales la consomment régulièrement.

La spiruline est commercialisée sous la forme d’une poudre bleu-vert déshydratée, ou bien sous forme de filaments, ou encore en comprimés. En poudre ou filaments, il faut s’accommoder du goût particulier de l’algue et il n’est pas évident de déterminer à vue d’oeil ce que représente 4, 6 ou 8 grammes sous ces formes. La spiruline naturelle en comprimés absolument purs (sans agent de compression) reste la forme la plus pratique au quotidien.

Une composition nutritionnelle idéale

Des protéines d’excellente qualité

Selon son origine, la spiruline renferme entre 55 % et 70 % de protéines d’excellente qualité (grâce à leur proportion d’acides aminés). Cette micro-algue contient effectivement les huit acides aminés qui doivent impérativement être fournis à notre organisme. Normalement, on ne les trouve tous ensemble que dans les produits d’origine animale, peu dans les végétaux : les micro-algues sont des exceptions à la règle.

Plusieurs études montrent que la spiruline ou ses extraits empêchent ou inhibent des cancers chez l’humain ou l’animal. En effet, la spiruline interagit avec le système immunitaire qu’elle contribue à stimuler. Les recherches montrent que la spiruline a aussi une action antivirale.

Des acides gras insaturés

La spiruline contient également une quantité intéressante d’acide gras insaturés de la famille des oméga-6 (acides gamma-linoléniques).

Des pigments

L’un des composants très intéressants de la spiruline est la chlorophylle. Elle a une influence positive sur la fabrication de globules rouges et purifie le sang.

En effet, la chlorophylle, avec son noyau Hème (comme celui de nos globules rouges) est capable de chélater le magnésium qu’elle contient (nos globules rouges contiennent du fer, pas du magnésium). Cela veut dire qu’elle est aussi capable de chélater d’autres éléments, comme des toxines, et donc d’en « nettoyer » le sang.

La phycocyanine, composante exclusive de la spiruline, a, elle aussi, des propriétés détoxifiantes et stimulantes du système immunitaire déjà prouvées (voir ci-dessous) et qui font encore l’objet de nouvelles recherches pour connaître de nouveaux effets.

Des oligo-éléments et des minéraux

La spiruline contient du zinc, du sélénium, du manganèse, du fer, du cuivre, et du chrome et tous les minéraux (calciummagnésium, sodium, potassiumphosphore).

La spiruline, antioxydante

La spiruline contribue à ralentir le vieillissement de la peau grâce à ses molécules antioxydantes (acide gamma-linoléniques, phycocyanine, tocophérol, carotène, sélénium et zinc) qui empêchent la formation de radicaux libres. L’acide gamma-linolénique contenu dans la spiruline apporte souplesse, élasticité, et donc douceur à l’épiderme.

La paroi de la cellule de la spiruline est très mince, contrairement aux algues de mer : les nutriments sont donc rapidement et complètement absorbés par le corps, et facilement assimilées par des enfants et personnes âgées.

Le goût d’algue, typique de la spiruline, n’est pas apprécié par tout le monde. Dilué dans de l’eau, il prédomine, mais mélangé à du jus de pommes, par exemple, le goût disparaît.

Parmi ses multiples vertus, elle peut aider à perdre du poids en ayant un effet modérateur sur l’appétit, grâce aux protéines qu’elle contient et qui sont satiétantes.

La spiruline vous fait du bien

L’activité purifiante de la spiruline pure entraîne une évacuation rapide et efficace des polluants et de l’acide lactique. Elle permet de ce fait une augmentation de l’énergie et une récupération plus rapide après un entraînement ou une compétition.

La spiruline, un dopant naturel

Véritable concentré d’énergie par son apport en fer, en vitamine B12, en bêta-carotène, la spiruline est donc d’un grand intérêt pour les sportifs(ves) notamment sur le plan de l’oxygénation des muscles, les acides gras essentiels intervenant quand à eux dans l’intégrité des cellules indispensables au bon fonctionnement du système immunitaire.

Le rôle de la phycocyanine

Des chercheurs chinois ont démontré que la phycocyanine, ce pigment protéique respiratoire unique à la spiruline, intervient au niveau de la moelle osseuse, siège de l’érythropoïèse, en stimulant l’évolution et la différenciation des cellules souches des lignées sanguines rouges et blanches(2). Cette découverte est corroborée par une expérience japonaise menée après le bombardement de Nagasaki et une autre, russe, après l’explosion de la centrale de Tchernobyl.

La spiruline contre les radiations

Les patients japonais de l’hôpital Saint-Francis à Nagasaki ont été traités par le Dr Tatsuichiro Akizuki avec une diète stricte composée de riz brun, de miso, d’algues wakame et kombu, et de spiruline, qui les a sauvés(3).  En Biélorussie, entre 146.000 et 1.600.000 enfants traités avec 5 g de Spiruline par jour pendant 45 jours à l’Institut of Radiation Medecine à Minsk  ont vu leur taux d’irradiation chuter !

La spiruline, un substitut à la viande

Quelquefois présentée comme un « aliment miracle », la spiruline est, pour ses adeptes, une solution contre la faim dans le monde.

Chez nous, c’est un aliment idéal pour les régimes végétariens du fait de sa teneur élevée en protéines. En effet, cette micro-algue a démontré son efficacité contre la malnutrition des enfants, notamment grâce à sa teneur exceptionnelle en protéines contenant les principaux acides aminés indispensables à l’organisme.

La spiruline, une algue de fer

Elle est un important gisement de fer (de 800mg à 1800mg par kg, soit 20 fois plus que le germe de blé !), un minéral présent essentiellement dans les aliments d’origine animale comme la viande, les abats, le poisson.

C’est pourquoi la spiruline est très intéressante pour les végétariens les sportifs, anémiques, femmes enceintes et adolescents en phase de croissance, et les populations exposées au risque de manque de fer.

Diminuer sa consommation de viande et adopter la spiruline

Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle aussi le steak de la mer : la spiruline est encore plus riche en protéines (55 à 70 %) que le soja (35 %) !

Une des protéines de la spiruline est la phycocyanine (15 % du poids total de la spiruline), une association de protéines avec des pigments hydrosolubles. Plusieurs études ont montré que la phycocyanine a pour effet de stimuler le système immunitaire et qu’elle joue un rôle dans la fabrication des globules rouges et blancs.

Une poignée de spiruline contient autant de :

  • protéines que 35 g de boeuf,
  • calcium que trois verres de lait,
  • fer que trois bols d’épinards,
  • bêta-carotène que 18 carottes,
  • vitamine B12 que 500 g de steak,
  • vitamine E que trois cuillères à soupe de germe de blé.

La spiruline est donc une micro-algue au contenu nutritionnel exceptionnel qui ne nécessite ni traitement, ni cuisson, n’entraîne aucune pollution. Ce qui en fait l’une des meilleures solutions pour l’avenir d’une alimentation saine et pour la sauvegarde de l’environnement.

Comment consommer la spiruline ?

La question qui se pose souvent est : peut-on consommer trop de spiruline ?

La réponse est NON. En prendre de trop grandes quantités ne sert à rien, mais est totalement sans risque. Aliment 100 % naturel sans additif, elle n’a pas d’effet secondaire.

Les études de consommation de spiruline sur le long terme suggèrent qu’il est bon d’en prendre deux à cinq grammes, et ce chaque jour. Certaines personnes comme les sportifs en prennent 10 g. par jour ; idem pour ceux qui ont des ongles détériorés par exemple.

La production de la spiruline : c’est bon pour la planète

  • Compte tenu de sa productivité importante, la spiruline nécessite 30 fois moins de surface de culture que le soja, 40 fois moins que le maïs et 300 fois moins que la viande de boeuf.
  • La spiruline consomme beaucoup moins d’eau douce par kg de protéine que tout autre aliment : 3 fois moins que pour le soja, 6 fois moins que pour le maïs, 50 fois moins que pour la viande de boeuf.
  • Sa production est très peu coûteuse en énergie (incluant l’énergie solaire et l’énergie apportée). Le rendement énergétique (énergie produite en kg / énergie consommée par kg) est 5 fois supérieur à celui du soja, 2 fois à celui du maïs et 150 fois à celui de la viande de boeuf.

Source: https://www.consoglobe.com/spiruline-algue-100-bienfaits-3079-cg

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.